Nouvelle formation
Bac Pro GPPE

ERASMUS+ : ça marche aussi pour les enseignants

3 avril 2019

Stage du 18. au 29. Mars 2019 à l‘école Berufliche Oberschule Kempten

Mr Claude Roué

Enseignant en Mathématiques et Sciences Physiques

au Lycée des Métiers Saint-Gabriel Pont L’Abbé  (Bretagne) France

Dans le cadre du progamme européen Erasmus+, j’ai effectué un stage d’observation pendant deux semaines à l’école technique Berufliche Oberschule de Kempten.

 

Le but de cette période de mobilité était de :

  • Découvrir un nouvel environnement et de nouvelles méthodes pédagogiques et culturelles.
  • Observer des séances de cours de mathématiques dans différentes spécialités de formation, en particulier en mécanique automobile.
  • Observer et comprendre l’organisation de l’alternance dans la formation en général; (Ceci afin de se préparer à la rénovation des lycées professionnels qui prévoit d’intégrer une formation en apprentissage parallèlement à la voie scolaire.)
  • Découvrir les modalités et l’enseignement du FOS/BOS et des classes préparatoires en immersion avec les enseignants et les élèves de ces structures.
  • Développer la pratique et mes capacités en langue allemande
  • Être disponible pour participer à des cours de français à la demande d’enseignants de ces établissements.
  • Le cas échéant, mettre en place un partenariat d’échanges entre nos établissements pour les années futures.

 

Pour préparer ce stage, je me suis rapproché du comité de jumelage Plabennec-Waltenhofen avec plus spécialement, Riata et Karl Seitz pour l’organisation matérielle et Claudia Hermann, enseignante au FOS/BOS de Kempten.

Un mois auparavant, j’ai accompagné trois élèves de mon école, le Lycée des Métiers Saint-Gabriel à Pont L’Abbé, comme je le fais depuis 13 ans maintenant afin de les aider pour leur installation et la mise en relation avec les entreprises d’accueil de Kempten pour leur stage de quatre semaines.

A cette occasion, avec Claudia Hermann, j’ai pu rencontrer quelques enseignants de mathématiques et de sciences physiques qui étaient tous d’accord de m’accepter dans leurs cours en tant qu’observateur. La directrice, Madame Traut, a été très réceptive a ma demande et m’a confirmé son accord pour m’accueillir au sein de son école. Tous les voyants étaient au vert !

La première semaine j’ai assisté à de nombreux cours de mathématiques et de sciences physiques à différents niveaux. La langue était pour moi la première difficulté mais, connaissant le contenu des cours j’ai pu m’y appuyer pour progresser dans ce domaine. Heureusement, en assistant à quelques cours de français j’ai pu me reposer un petit peu au niveau de la concentration.

J’ai été très impressioné par l’attitude calme et studieuse des élèves dans une ambiance décontractée. J’ai aussi beaucoup apprécié les échanges que j’ai pu avoir aprés les cours avec les professeurs, sur les contenus mais pas seulement. L’Oberschule est l’équivalent d’un lycée technique en France.

Le samedi matin j’ai eu la chance d’être sur place pour visiter le forum de l’apprentissage qui se tient annuellemnet dans les locaux de l’école. J’ai été surpris par le nombre de visiteurs et d’entreprises présentes.

Pendant la deuxième semaine j’ai eu la possibilité de suivre des cours dans la Berufschule qui se trouve dans le même campus et qui est plus l’équivalent de nos lycées professionnels. Grâce à Mr Stefan Sommer, professeur, ainsi que Mr Hans Deniffel, le directeur, j’ai pu échanger sur le fonctionnement de la formation dans cette structure et son positionnement dans l’organigramme général de la formation professionnelle en Bavière.

En fin de séjour, j’ai eu la possibilité de participer à un cours de mathématiques dans une classe d’intégration pour jeunes migrants. Cette classe existe depuis trois ans dans le campus. C‘est une expérience originale et inoubliable pour moi.

 

Je remercie tous les enseignants et les élèves qui m’ont formidablement bien accueilli et qui m’ont permis de réaliser ce stage dans d’excellentes conditions.

 

Vielen Dank !