Nouvelle formation
Bac Pro GPPE

ERASMUS+, c’est aussi pour les enseignants

16 mars 2018

Thomas Poinot, enseignant de Maths/sciences au Lycée des Métiers, effectue un stage de 15 jours en Suède, histoire pour lui de découvrir de nouvelles pratiques pédagogiques. Voici le compte rendu de sa première semaine :

 

J’effectue depuis cette semaine un stage au sein du lycée professionnel  RÖNNOWSKA SKOLAN à Helsingborg (Suède). Il s’agit pour moi d’enrichir et de decouvrir de nouvelles pratiques pédagogiques.Ce stage me permet également de pratiquer l’enseignement des mathématiques en anglais afin faire évoluer mon enseignement en section européenne.

Grâce à Monica Delorme, enseignante en mathématiques proposant une nouvelle approche de l’enseignement des mathématiques en atelier, je découvre de nouvelles perpectives quant à la façon de  permettre aux élèves de reprendre contact avec les mathématiques.

Il s’agit simplement de faire des mathématiques au travers d’exemples concrets, ainsi avons-nous calculé la cylindrée d’un moteur grâce à quelques mesures simples, les élèves ont aussi trouvé la valeur du nombre pi grâce à des roues de voiture. Les séances de cours sont souvent préparées par Mme Delorme en fonction du programme d’enseignement professionnel, il s’agit de repérer les contenus mathématiques sous-jacents et de les faire émerger lors du cours.

Les élèves sont unanimes quant à cette nouvelle méthode de faire des maths ils évoquent spontanément : la liberté, le mouvement, les outils professionnels, leur incapacité à rester assis en classe et n’ont pas l’impression de ‘’ faire des maths ‘’.

Autre particularité du système Suédois, les élèves tutoient le professeur et l’appelle par son prénom,

le rapport est ainsi davantage basé sur un partenariat professionnel. Le respect du à l’enseignant ne semble pas en souffrir, je suis rapidement passé de Mr Poinot à Thomas avec grand plaisir.

Il s’avère que les évaluations institutionnelles annuelles des classes concernées par ce programme sont meilleures.

Pour reprendre les mots de Monica, ‘’c’est win/win ! ‘’.

Thomas P.