Nouvelle formation
Bac Pro GPPE

2PLOG : visites de fin d’année

16 juin 2017

Mercredi 31 mai, les élèves de 2nde pro logistique se sont rendus dans dans entreprises morbihannaises afin de découvrir concrètement sur le terrain les process étudiés en classe.

La première : ARTIPOLE à Plescop.

Artipôle est l’enseigne commerciale de la CAB 56, coopérative pour les artisans  du bâtiment, faisant partie  d’un réseau national.

Les achats, le stockage et la livraison sur les chantiers ou dans les ateliers pour  les 250 artisans de la coopérative nécessitent une logistique importante. 
A Plescop, la plateforme logistique s’étend sur  2 ha  pour le bois de charpente et  s’est dotée d’un équipement automatisé de stockage qui garantit la rapidité, la traçabilité et la qualité : 3 transtockeurs travaillent 24/24 h et les caractéristiques sont impressionnantes : hauteur 16 m, capteurs lasers…

Le métier de la logistique change : la manutention manuelle est remplacée par les robots et il faut être capable de les programmer.

Technologie  passionnante et qui fait la fierté de l’équipe de Plescop : « Nous sommes le 1er site en France avec ce genre d’installation pour les métiers du bâtiment, nos confrères viennent visiter nos équipements ».

Nous remercions Philippe Le Maitour, responsable de la communication et de la formation, pour son accueil.

 

La seconde, non-moins impressionnante : la SCARMOR à Riec s/Bélon

La coopérative d’achats  des hypermarchés Leclerc  nouvellement installée à Riec s/Bélon est dédiée aux produits frais et surgelés pour les magasins du 29,56 et 22.

Cette plateforme logistique a commencé son activité début 2017  et fonctionnera à plein en 2018, après l’installation  des chaînes automatisées de stockage et de prélèvement des marchandises : 16 000 m² de transtockeurs et convoyeurs sur 2 niveaux, 3 zones  de flux sous température dirigée. Les chiffres sont impressionnants.

C’est la logistique du futur car le projet SCARMOR  est une projection sur 20 ans, entraînant  également une vague d’embauches.

Le responsable du site, Erwan Cadiou, nous a gentiment fait découvrir ce nouvel espace, encore en travaux.